top of page

1-Pourquoi "Un bee-book ?"



C’est une idée qui a commencé à germer dans mon esprit l'été dernier en visionnant les reportages d'Arte "Les maitres des abeilles", une série documentaire sur la cueillette du miel à travers les continents...



(Mon illustration de la récolte de miel au Népal : la taille des rayons !!!)



En septembre 2021, j’ai fait un stage en apiculture pour mener mon propre rucher. Suite au stage, l'acquisition d'une ruche et d'une colonie ne s'est pas concrétisée car dans ma ville du Val de Marne, il y a déjà un rucher et il est difficile de trouver un endroit où mettre le mien.


Ce stage ne pouvait pas avoir été réalisé en vain ! Il fallait trouver un sens à toutes ces démarches et faire le lien entre mon statut d’artiste et cette nouvelle compétence acquise : prendre soin des abeilles.


Ce qui m'avait particulièrement touché dans le reportage cité en introduction, c'est l'épisode sur la Slovénie. Depuis des siècles on peint les ruches en couleurs avec de jolis motifs et des planchettes d'artistes sont fixées au dessus de l'entrée des ruches. Je me suis alors mise à rêver me promenant dans la campagne alentours et découvrir de jolies ruches décorées...


Il m'a fallu plusieurs mois pour prendre la décision d’écrire un e-book. Quel a été le déclencheur ? Depuis 2019, j’assiste à la Master Class d'  « Élodie Illustrations » qui donne des conseils aux illustrateurs professionnels. En ce début d'année 2022, quand elle a évoqué l’écriture d’un e-book pour diversifier ses activités, pour la première fois, je me suis dit qu’écrire pouvait me correspondre.


Plus de 1 800 000 ruches en France en 2021... Il va en falloir un paquet d’artistes pour concrétiser mon rêve ! Et pour véhiculer l'idée, pour partager un savoir-faire, quoi de mieux qu'une trace écrite, une rubrique de blog, un e-book ou encore un livre ? Tout naturellement un titre s'est imposé :

"Dessiner pour les abeilles"

L’atelier d’art qui évite la dérive




Qu’est ce que la dérive ?


On dit qu’une abeille dérive lorsqu’elle se trompe de ruche lors du retour de butinage : elle entre dans une ruche voisine. Or, à l’entrée de chaque ruche, il y a des gardiennes qui défendent farouchement la colonie contre les intrus en les chassant ou en les tuant. Si une abeille arrive bien chargée de victuailles, il est possible qu’on la laisser passer mais cela entraine un déséquilibre dans le rucher.



Quelles sont les conséquences de la dérive ? Comment éviter la dérive ? Quelle vision possède une abeille ? Comment distingue-t-elle les couleurs et les formes ?

Les réponses à ces questions se trouve dans e-book dont le lancement est imminent !






Dailykatement vôtre,


Illustratrice











Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page