top of page

Présentation Vidéo en 6 questions !

Dernière mise à jour : 8 déc. 2022

Entrevue du jeudi 20 octobre 2022 avec Vanessa Marie (Rêv'ailes Action)



Dans cette vidéo je fais référence à mon Bee-Book en cours d'écriture. Dans l'article

j'y détaille plus longuement les différentes conséquences de la dérive. Retrouvez-en un extrait sous la vidéo.


Pour en savoir plus sur la vision de l'abeille, découvrez également :


Les autres articles en lien avec le projet sont sous la rubrique "Bee-Book" du Blog.



Je vous souhaite un bon visionnage !





Extrait de l'article "Pourquoi un Bee-Book ?" :


Qu’est ce que la dérive ?


On dit qu’une abeille dérive lorsqu’elle se trompe de ruche lors du retour de butinage : elle entre dans une ruche voisine. Or, à l’entrée de chaque ruche, il y a des gardiennes qui défendent farouchement la colonie contre les intrus en les chassant ou en les tuant. Si une abeille arrive bien chargée de victuailles, il est possible qu’on la laisser passer mais cela entraine un déséquilibre dans le rucher.


Ce phénomène qui touche essentiellement les apiculteurs professionnels peut avoir des répercutions :


- sur le couvain, qui risque de se refroidir à cause d’un sous-nombre des individus dans la colonie ;


- le stock de nourriture de la colonie : la famine sévit dans les ruches où les butineuses vont déposer leurs ressources alimentaires ailleurs, Cela peut entrainer le pillage des ruches voisines avec beaucoup de dégâts qui peut entraîner la perte d’une des colonies ;


- les interventions de l’apiculteur : de l’excès de nectar dans certaines ruches entraine une gestion difficile de la colonie car il faut maitriser la ruche surpeuplée. Il y a en moyenne 50 000 abeilles dans une ruche et en haute saison cela peut aller jusqu’à 80 000, la construction des rayons pour stocker le miel et le pollen peut devenir anarchique ! Il devient également difficile de prévenir l’essaimage.


- sur les jeunes reines fécondées, si elles ne retrouvent pas leurs ruchettes après le vol nuptial, et dans leurs cas, l’erreur serait fatale car une colonie n’acceptera pas une reine étrangère !


- la propagation des maladies et des parasites dont le varroa (acarien qui affaiblit la colonie).


Dans cette description des conséquences de la dérive, je pense surtout à la mort prématurée d'abeilles dû à de mauvaises conditions d'exploitation. Cette idée insupportable a motivé mon projet.



(Mon atelier "peinture sur planchettes ")




Dailykatement vôtre,

Illustratrice


80 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page