top of page

Active Lilie Création

Dernière mise à jour : 4 févr. 2023

Aujourd'hui j'accueille sur mon blog une créatrice de sacs en tout genre !

Elle bouillonne d'idées, elle aime découvrir de nouveaux horizons !


Créatrice hors paire, ultra compétente et efficace, sa technicité dans le domaine de la bagagerie et des sacs font d'elle un contact indispensable dans nos carnets d'adresses.

Elle est drôle (ses billets de curiosités me font rire et m’interpellent toujours en même temps), curieuse, intéressante, singulière.


Loin d'être brouillon comme on pourrait s’y attendre avec ses tonnes de passions, elle est hyper carré et perspicace quand il s’agit de créer.




Voilà la petite histoire de notre rencontre : nous nous connaissons depuis 2017 et tout de suite avons aimé la créativité de l'une et de l'autre... De nombreux imprimés textiles ont pris vie sur les sacs de Lilie avec mes silhouettes de modes, des bouches, des motifs végétaux... Découvrez-les en filigrame dans cet article !




1) Lilie, parle-nous de toi, quelle slacheuse es-tu ?

Ingénieure informatique de formation, j'ai toujours eu une passion pour la couture et la mode, plus particulièrement pour les sacs à main.


Pourquoi les sac à main ?


Le sac à main est l'accessoire de mode le plus intime d'une femme. Il est son prolongement. Rares sont celles et ceux qui osent fouiller dans le sac à main d'une femme. Et quand ils sont pris la main dans le sac, ils se sentent immédiatement honteux.


Chaque femme a son style de sac à main de prédilection. Sans même en avoir conscience, elle portera toujours le même type de sac à main : avec ou sans rabat, avec ou sans fermeture éclaire, petit avec plein de poches pour que chaque chose ait sa place, ou très grand pour tout y mettre en vrac, etc.


Créer un sac à main pour une femme, c'est aller à sa rencontre, dans ce qu'il y a de plus intime, sans pour autant la déstabiliser. Ce n'est qu'un sac à main, après tout 😘





Toutes les femmes que je rencontrais avaient un point commun : un grand raz le bol de ne pas pouvoir acheter, une bonne fois pour toute, le sac à main qui lui donne entière satisfaction. Pourquoi acheter, acheter et acheter encore ? Elles étaient lassées, fatiguées par cette surconsommation sans pour autant, savoir comment faire pour avoir une véritable et authentique consommation réfléchie.


Je suis curieuse.


J'ai eu envie de creuser le sujet. Qu'est-ce que ça implique dans la vie de tous les jours d'avoir une consommation réfléchie ? Doit-on obligatoirement se priver ?

Et voilà mon petit blog qui prend un grand tournant pour devenir un Webzine. Des conseils pour être de plus en plus éco-responsable, sans pour autant se priver vont se mêler aux interviews de créateurs et d'artistes, qui nous dévoilent les coulissent de leur atelier.


Comment ils transforment la matière pour faire naitre de magnifiques œuvres, toutes aussi originales les unes que les autres.


Qui dit transformation de matière, dit réutilisation de matériaux divers et variés, même ceux destinés aux poubelles. La création upcycling est un peu mon dada. J'adore rencontrer des artistes qui se servent de matériaux-déchets pour en faire des œuvres d'art.





2. Tu proposes un "service de sac sur mesure" et personnellement j'ai pris plaisir à créer avec toi un sac pour le quotidien en relation avec mon projet "bee-book".


Qu'est ce qui t'a amené à proposer ce service unique qui comprend une heure de coaching ?


Être créatrice demande d'être un "couteau suisse" dans l'entreprenariat.

En tant qu'entrepreneure, je me suis penchée sur le marketing et tout particulièrement l'identité de marque, qui n'est rien d'autre que son identité personnelle lorsque l'on crée.


J'ai eu un déclic : ma forte image personnelle passe par mon sac à main, mes pochettes et mon cartable. Je suis fière de porter cet ensemble sac-cartable, que j'ai créé avec une des tes illustrations "Audrey".







Pourquoi ne pas proposer ce service aux entrepreneurs ? Créer un sac à main sur mesure qui colle en tout point à son "personal branding".


C'est un défi sacrément intéressant, car non seulement il faut créer un sac à main qui se doit d'être pratique, mais aussi, il faut qu'il réponde aux valeurs que l'entrepreneur veut véhiculer.


Un sacré défi, mais j'adore.


Pour ton petit sac alvéole, j'ai laissé libre court à mon imagination quand tu me parlais des abeilles. Tu voulais quelque chose de naturel. J'ai tout suite pensé que la toile de jute* pourrait être un élément central de ton sac à main.





Au début, tu as été surprise. La toile de jute est plutôt assimilée à un sac de pomme de terre plutôt qu'à un sac à main. Et pourtant, n'est-il pas des plus élégants ce petit sac alvéole en toile de jute ?




3) Quel challenge proposes-tu aux amoureux des abeilles ?


Il faut le découvrir sur le site ! c'est par ici.


 

Maintenant place à mon questionnaire de Proust revisité sous forme d'acrostiche dans cette rubrique "rencontre avec".

 

Dis-nous tout, quelles sont tes autres passions, "blog à part " ?

Sur ma moto rouge (le rouge est ma couleur), je sillonne les petites routes sinueuses du sud de la France et de l'Italie. Je ne m'en lasse jamais. Certains villages ont même donné leur nom à certains modèles de sacs à main, comme le Castelane, que j'ai créé pour une jeune maman motarde, ou le Fayence, petit sac à main pour n'y mettre que ce que l'on a de plus précieux.


Animaux à plumes, à poils ou à écailles, quel est ton favori et pourquoi ?

Les félins, les félins sans hésiter. Majestueux et libres, mes félins préférés sont sans conteste la panthère noire et le tigre blanc.


Il y a-t-il une devise que tu aimes particulièrement ?

Une devise, une seule ? J'en ai plusieurs. En ce moment, les deux qui me m'accompagnent au quotidien sont :

  • Un peu de douceur dans un monde de brut

  • Impossible n'est pas français

Sans oublier les citations mythiques de Coco Chanel , comme "La mode se démode, le style jamais", pour n'en citer qu'une.


Lectures : quels sont tes livres de chevet en ce moment et pourquoi on devrait les lire aussi ?

Mon livre de chevet : le dernier roman de l'homme de ma vie :

"Usucapion" de Maxent Lisle.

Une histoire poignante, criante de vérité, abordant des sujets de société encore trop souvent tabous.


Y aller... Mais où ? Parle nous d'une destination de voyage !

Mon rêve le plus fou, est de marcher sur la banquise du pôle Nord pour y rencontrer des pingouins et des phoques.

Plus proche, mais pas forcément plus accessible, je rêve de faire un trek sur les neiges éternelles du Mont Blanc.

Et dire que je suis une grande frileuse ;-)

(notre premier projet : des lingettes en coton bio)


Kifs, béatitudes et aspirations, quel est ton rêve de bonheur ? Ce que tu rêves d'accomplir ou bien quels buts as-tu déjà atteints ?


Mon kif, la création. Je voudrai créer, créer et encore créer, sans que cela ne s'arrête jamais. Sauf pour me plonger dans les œuvres d'autres artistes, bien-sûre.

Agrumes, musc, menthe poivrée... Quelle est ta fragrance préférée, ou ton parfum ?

Du ce côté là, je ne suis pas très originale. J'ai le même parfum depuis des lustres : L'heure Bleue de Guerlain. Je ne peux plus en changer, sans avoir mal à la tête.


Trait principal de votre caractère, et en quoi cela vous est utile dans votre métier :

Mon trait de caractère principal est la question la plus difficile de ton questionnaire de Proust. Je suis dynamique et fonceuse. En quoi, cela m'est utile dans mon métier de créatrice ? J'en ai pas la moindre idée. Peut-être que ça m'aide à m'accrocher dans les moments difficiles de l'entreprenariat ? Je ne laisse pas facilement tomber, en tous les cas.

Ah si, j'ai très souvent des idées originales, qui paraissent toujours bizarres au début. Ensuite, on s'y habitue. Là, pour créer, c'est très utile. Je ne suis jamais à cours d'inspiration et on ne peut pas me taxer de plagiat !


Merci à toi pour cette belle interview.


Merci beaucoup Lilie pour le temps passé à répondre à mes questions si personnelles !

 

Vous connaissiez Lilie et ses créations ?

Achetez-vous souvent aux créatrices des pièces uniques ?

Si oui vous pouvez retrouver Lilie ici sur sa boutique Etsy.



 

Dailykatement vôtre,

Illustratrice



Crédit photos de tous les visuels : @alc


* La toile de jute est également utilisée dans les enfumoirs en apiculture 😉.





(Les sacs de Lilie qui me suivent partout : sur la plage, quand je visite des musées : tout mon matériel artistique y rentre ! J'ai pu lui demander d'ajouter un mousqueton à l'intérieur pour y fixer mes clefs, une pochette extérieure pour mon smartphone... et une pochette assortie pour y glisser mes crayons)

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page